ACCUEIL
HISTOIRE
FILMS
LES "ACTEURS"(news)
MATÉRIEL  ET DEPOTS (news)
DOCUMENTS DIVERS (news)
CARTES POSTALES
REPRODUCTIONS MINIATURES
ET DEPUIS  LA SUPPRESSION
LIVRE D'OR
CONTACT

  Documents divers et rares

 

Motrice Postel Vinay au terminus de Grandchamps.

 

 

Motrice métallique (55) devant le square Barrascud (années 20).

 

Motrice Postel Vinay au terminus Place de la Loi.

 

Affiche de publicité pour Le Grand Café Restaurant du Dragon (début 20 ème siècle).

 

Photo de mariage (1938) avec en arrière plan, un tramway de la ligne C passant bien sur au même moment.

 

Photo de la motrice 20 (Bd du Roi) à l'occasion de la venue des membres de l' AFAC vers 1946/1947.

 

Photo de l'intérieur du dépot de Béthune avec la motrice 15 et la 10 derrière (gabarit plus large) en 1956.

 

Photos de la ligne du Trianon prises Bd de la Reine et allée des moutons.

 

 

Motrice Tramway Postel Vinay au terminus du palais 1907.

 

Dédicace de Maurice Chevalier et de sa compagne le 3 mars 1957.

 

Boutons de manchette et insigne de col.

 

Plaques de réception des tramways. Situées sur les portes des compartiments, plaques de réceptions des séries "métalliques" (1927) et "11 à 20" (1933).

 

 

Girouette. La girouette était un rouleau de plastique sur lequel se trouvaient toutes les indications de terminus du réseau. Elle était situé au dessus du pare-brise du wattman, il changeait les directions des terminus grace à une manivelle située sous le toit.

 

Affiche des chemins de fer de l'ouest.

 

Applique et Rosace. Du fait de la récupération des métaux lors de la 2 ème guerre mondiale, certains poteaux de tramways furent remplacés par des appliques dans les quartiers "peu riches" de Versailles (St-Louis, Montreuil) et des rosaces dans les quartiers "Bourgeois" (Notre-Dame) fixées sur les façades d'immeuble. On peut en observer encore rue de la paroisse, rue des chantiers, rue de montreuil, etc...

     

 

Aiguille aérienne. Elle obligeait la perche à suivre la direction du tramway. Elle est en bronze.

 

Frotteur de perche. Jusqu'aux années 40, les capteurs de courant à l'extrémités des perches étaient des roulettes mais suite à de nombreux problèmes d'arcs électriques, on les remplaça par des frotteurs. Les fils de courant cuivrés étant graissés la nuit.

 

Planches de tickets.

 

Projet, dessiné dans les bureaux de la SVTE dans les années 30, montrant un tramways moderne évoluant Avenue de Saint-Cloud. On peut remarquer des évolutions intéressantes pour l'époque comme les 2 essieux, les portes accordéons, la grandeur et bien sur le design général très moderne.

    

Poèmes hommages aux Tramways Versaillais.

- Au Dernier Tramways Versaillais.

- La tortue et le pigeon.

                

Certificat d'aptitude à conduire un tramway.

 

                                

Casquette de conducteur / receveur.

 

Oblitérateur de tramways. Il était porté à la ceinture par le receveur.

 

Écusson de flanc. Récupéré sur la motrice 15 en 1957 à la gare de Noisy-le-roi.

 

Cloche à main. Elle servait à donner le départ.

 

Cloche à pied. Avertisseur klaxon.

 

Manipulateur traction THOMSON-HOUSTON. Vitesse 1 à 5, les moteurs fonctionnaient en série. Vitesse 6 à 9, ils fonctionnaient en parallèles (moteurs à "fond").

 

Phare avant d'une motrice métallique (53 à 57).

 

"Trolley-catcher". Servant au rappel de la corde de perche. Celui-ci était fixé à l'arrière du tramways dans le sens de marche.

 

Panneau d'arrêt facultatif. Les panneaux d'arrêts obligatoires, quand à eux, étaient de couleurs rouge et situés généralement aux terminus et aux divers gares.

 

Panneaux d'indications situés sur les flancs des tramways.

 

Rail de tramway de Versailles.

 

Signal. Le réseau Versaillais comportait quelques signaux situés sur les carrefours les plus fréquentés. Ce signal était situé rue de l'abbé Rousseau à l'angle des Moulins Chaudé dans le quartier des Chantiers.

 

 

remonter